Konoville les deux églises est certes un village du département du Ntem, dans la province du Woleu-Ntem, mais ce village n’est pas baigné par ce grand fleuve au contraire, qui sert superficiellement de frontière entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée équatoriale, mais est plutôt baigné par le la rivière Nie, et d’autres

cours d’eau importants, pour les populations de ce village au cœur de la forêt gabonaise, sempervirente.

La rivière la plus connu, de Konoville les deux églises car en bordure de la route nationale 1 et a l’entrée du village, c’est NKAMA, qui signifie, littéralement, «  défense; Protection »m En d'autres termes, défenseur de la vie des populations de Konoville les deux églises, car l’eau est source de vie.

En effet, nous pouvons dire que les pères fondateurs de Konoville, les deux églises, ont réfléchi pour aussi bien organiser et aménager ce village en fonction de cette source de vie. Car, de par sa situation, stratégique, sur une élévation de terre, le village est quasiment entourée par les eaux douces de la rivière NKAMA, utilisée pour tous ces vertu propriétés bénéfiques pour la santé des humains et du bétail: donc pour boire et se baigner en besoin d'hydratation ; la cuisson des aliments; la pèche (pour se nourrir, et le commerce du poisson), etc.

Par contre, si je ne saurais dire avec exactitude où se situe la source de la rivière NKAMA, néanmoins, je pourrais confirmer qu’avec son lit ou chenal, qui entoure le village Konoville les deux églises selon la topologie des lieux, sur une élévation de terre, cette rivière a pour embouchure, la grande rivière NIE, laquelle trouve alors son embouchure dans le fleuve NTEM.

Par ailleurs, parler de fleuves et rivières à Konoville, les deux églises, c’est parler de toutes ces rivières et tous ces cours d’eau considérés comme affluents de NKAMA, et qui font le bonheur des DEKONO, aussi dans la forêt; car les abreuvent, lors des travaux champêtres, et ou de partie de chasse aux gibiers qui serviront à nourrir la famille et ou à être commercialiser pour des besoins d’ordres financiers sur une très petite échelle ;

Ces petites rivières, ruisseaux, cours d’eau et ou cascades affluents ou non de NKAMA sont :

  • Engass ; Ebui; Den,  Mbakam-komo ; Ndamsoo ; Nkoro-Otong; Ntokossi

Egalement, il faudrait préciser que pour le grand bonheur des populations de Konoville (les Dekono) et les visiteurs qui consomment ses eaux douces, la rivière Nkama et ses affluents ou autres cours-d’ eaux, contiennent essentiellement des algues et du sable, d’où la transparence des eaux. Mais surtout que, tous ces cours d’eau sont à l’ abri de la pollution environnante des villes industrialisée. Et la forêt dense sempervirente de Gabon au nord, offre à Konoville les deux églises comme offre de l’air pure et bon à respirer.

 

Découvrez Konoville les Deux Eglises depuis les premières années post coloniales

Konoville les deux églises en 1964
Konoville les deux églises en 1974
Konoville les deux églises en 1994
Konoville les deux églises en 2004