Les Dekono entretenaient souvent un four à Pain de collaire, rénové dans les années 1987-1990  (non actif aujourd’hui) grâce à feu Mr ASSOUMOU NDONG, aujourd’hui décédé. C'était un petit bâtiment placé entre les maisons, non loin de l’ancienne église protestante et d'accès facile pour tous.

Découvrez Konoville les Deux Eglises depuis les premières années post coloniales

Konoville les deux églises en 1964
Konoville les deux églises en 1974
Konoville les deux églises en 1994
Konoville les deux églises en 2004